Politiques I: Conception de l'esclavage

HideShow resource information
View mindmap
  • Politiques I: Conception de l'esclavage
    • Cité/famille: similitudes entre les différents pouvoirs
      • Critique de Xénophon et Platon affirmant unité des formes de pouvoir. Pas de science du commandement, assimilation de la politique à la philosophie.
        • Changement de nature du pouvoir en fonction des sujets dominés. Autonomisation de la philosophie politique.
      • C.3: trois types de relations (homme/femme, parent/enfant, maître/esclave): despotes indique la nature du pouvoir d'emblée.
        • C.12: Le pouvoir de l'homme sur la femme est politique (individus égaux) ; le pouvoir du père sur l'enfant est royal (enfants = citoyens libres en devenir).
    • C.3: Débattre sur la légitimité de l'esclavage (finalité théorique)
      • Allusion au sophiste Alcidamas : opposition phusis/thesis, les hommes sont libres et égaux par nature
        • Platon vs Aristote : nature esclave est innée vs purement pratique
      • C.4: Nature de l'esclave = propriété. Fonction = instrument en vue de l'action (praxis // poiesis).  
    • Déterminer le rôle de l'esclave dans l'oikonomia (finalité pratique)
      • C.5: Commandement = nécessaire, avantageux, naturel. Gouvernement interne projeté sur la société : certains individus ont vocation à commander par nature et inversement (intentions de la nature mais pas de racisme).
      • Pour Aristote, il faut utiliser l'admonestation et la plaisanterie (philia maître/esclave).   
    • C.6: Condamnation de l'esclavage des captifs de guerre qui n'ont pas forcément vocation naturelle à être dominés.
      • C.7: différence pouvoir du despotes / pouvoir politique = supériorité de nature / supériorité de savoir.

Comments

No comments have yet been made

Similar Ancient History resources:

See all Ancient History resources »See all Esclavage resources »