L'antisémitisme

HideShow resource information
  • Created by: francesca
  • Created on: 18-03-13 20:03

L'antisémitisme

L'hostilité systématique à l'égard des juifs

à partir de l'automne 1940, les juifs habitant en France, Français ou étrangers, sont soumis à des restrictions de liberté de plus en plus sévères, imposées à la fois par des lois allemandes mais aussi par des lois adoptées par le gouvernement de Vichy.

La police française (qui collobarait avec les allemands) a effectué des nombreuses rafles au cours desquelles un grand nombre de juifs ont été arrêtés puis déportés dans des camps d'extermination.

1 of 5

Le camp de Drancy

- Camp d'internement et de transit situé au nord-est de Paris

- Le camp de Drancy était gardé par des gendarmes français mais son fonctionnement était sous le contrôle du service des affaires de la Gestapo

- Après la 'Rafle du Vel d'Hiv' en juillet 1942, près de 5000 juifs ont été internés à Drancy. La majorité était envoyée à Aushwitz

2 of 5

Les lois antisémites

1940 - Déclaration d'Hitler
"Les juifs doivent disparaitre complètement de notre territoire"

1941 - Interdiction des entreprises juives

1942 - La 'solution finale' dont le but était de détruire tous les juifs d'Europe

Aussi: Rencensement obligatoire de tous les juifs dans les deux zones
          Carte d'identité des juifs de la zone occupée doit porter la mention 'juif'
 

3 of 5

Les témoignages

Marie Jelen:
Elle avait dix ans en 1942.
Elle était séparée de sa mère, qui était déportée à Auschwitz dans des wagons à bestiqux.
Elle est morte assasinée, gazée dès son arrivée à Auschwitz, apres être y allée dans le dernier train à partir de Pithiviers pour Auschwitz.
Avec elle - 1015 personnes, dont il y avait 163 enfants, la plupart 3,4,5 ans

4 of 5

La rafle de Vel d'Hiv

La grande rafle de juifs qui a eu lieu à Paris les 16 et 17 juillet 1942, dans laquelle 12,000 juifs ont été arrêtés.

Pierre Laval (ministre de Pétain a ordonné l'arrestation des enfants juifs de moin de seize ans. Pour se justifier, il a dit que c'était une mesure <humanitaire> visant à ne pas séparer les familles.

Au vélodrome d'Hiver, rien n'était préparé pour accueillir les prisonniers. Il n'y avait pas de lits pour dormir et les gens étaient assis sur des gradins ou par terre. Il n'y avait qu'une douzaine de toilettes et ne que trois médicins.

5 of 5

Comments

No comments have yet been made

Similar French resources:

See all French resources »See all resources »