-a France sous L Occupation Allemande (1940-1944)

HideShow resource information
  • Created by: Karim
  • Created on: 30-04-08 10:05

La vie Quotidienne

La vie des Francais pendant l occupation Allemande est marquee par la pénurie et la dictature. Ell est divisée en deux parties: la zone occupée au Nord, et la Zone dite " Libre" au sud, sous l autorite du régime collaborationniste de Vichy. Comme tous les pays D Europe la France a fait part d un pillage économique et humain, en revanche c est le seul pays ou il y avait des rafles de Juifs en terre non occupée.

La penurie s explique par:

- les requisitions Allemandes

-la desorganisation du blocus et des alies

La pénurie:

Le manque de nourriture touche les magasins Francais qui manquent de tout. Face a ces problemes le gouvernement instaure des cartes et tickets d aliments contre lesquels on pouvait echanger contre de la viande etc. La famine s installe dans les villes et affecte les plus jeunes. Le cafe, le sucre etaient remplacés par des succedanés. Au lieu de viande on se nourrissait de legumes peu prisés a l'époque comme le rutabaga et le topinambourg.

1 of 2

La vie Quotidienne ( suite)

Le manque de matiere premiere

Les Ezarts ( produits de remplacement) remplacent les matieres premieres. Certains produits etaient remplaces: la chicoree a la place du cafe, le cuire faisait egalement defaut puisque les chaussure etaient en semelles en bois. Certainstiraient profit du marché noir, pour vendre des aliments a des prix élevés. Il y avait également beacoup de vol a cette époque.

La dictature:

Le STO ( Service du Travail Obligatoire) instauré par le régime de Vichy pour contenir le besoin de main-d'oeuvre de l'occupant allemand.

Les Juifs:

Ils devaient porter l'etoile jaune en zone occuppée et en 1942, prendre la derniere rame du métro. Il y avait aussi une rafle de juifs.La propagande etla censure rendaient l'occupation de plus en plus inssuportable.

A l'ecole les éleves devaient chanter " Maréchal nous voila, des portaits du Maréchal Pétain étaient affichés sur les murs de classe ce qui rendaient la censure et la propagande bien présente et ce qui créait le culte de la personnalité de Pétain.

2 of 2

Comments

No comments have yet been made

Similar French resources:

See all French resources »See all resources »