Les ados, le droit de vote et l'engagement politique

  • Created by: Ayo
  • Created on: 08-04-18 11:19
View mindmap
  • Les ados, le droit de vote et l'engagement politique
    • Pour ou contre le droit de vote
      • le droit de vote à 16 ans
        • de nos jours les jeunes sont décrits comme dépolitisés
          • la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes
            • un organisme national qui donnerait à tous les jeunes âgés entre 14 et 25 ans la possibilité de participer à la politique au niveau national
            • Actuellement, la plus grande plate-forme dédiée à la représentation des intérêts politiques des jeunes est la Session de la jeunesse tenue au Parlement de la Suisse chaque année
            • Des conseils de jeunes et des parlements existent déjà dans les communes et les cantons suisses depuis vingt ans.
            • La Fédération Suisse des Parlements des Jeunes veut que le pays soit un bon exemple dans l’Europe pour sa démocratie directe
        • pour se connecter avec les jeunes, les partis politiques doivent être prêts à débattre des questions difficiles
        • l'horizon politique sera bientôt différent
        • 68% des 16-25 ans sont opposés à le droit de vote à 16 ans
        • l'histoire
          • on pouvait voter à partir de 25 ans jusqu'en 1848, puis à 21 ans en 1974 et depuis 18 ans
          • l'abaissement de vote en Autriche
            • en 2007
            • les jeunes de 16 ans ont été autorisés à voter
        • En France, bien qu’on puisse voter à partir de l’âge de 18 ans, nombreux sont ceux qui choisissent de ne pas voter.
      • l'abstention
        • ces dernières années la question d'abstention a été prise au serieux
        • il y a cinquante ans aller aux urnes était considéré comme un devoir
        • la technologie est déjà utilisée pour faciliter le vote à distance
        • Leurs droits n’ont pas été considérés.
    • les ados et l'engagement politique- motivés ou démotivés?
      • motivés
        • si un jeune vote lors de ces deux premières élections, il deviendra un participant chronique
        • un sentiment du frustration domine, c'est à dire qu'ils ont un vrai désir de participation
        • les jeunes sont plus enclins à voter pour de petites listes
        • ils sont plus socieux que leurs aînés que l'Etat n'intervienne pas dans leur vie privée
      • démotivés
        • certains jeunes expriment du désinterêt à la politique
        • les jeunes ont le sentiment que la democratie francaise ne fonctionne pas
        • 71% des jeunes citent les mensonges des politiques comme un cause principal de désengagement
        • 45% croient que les campagnes ignorent les préoccupations réelles de la population
        • Il faut aller à la mairie pour s’inscrire sur la liste électorale.
    • Quelle avenir pour la politique?
      • l'education en famille fonctionne mieux que les cours d'education civique
      • il faudrait capitaliser sur l'experience du premier vote
      • Il vaudrait mieux que les politiques soient plus accessibles
      • Évidemment, pour que les choses changent, les jeunes doivent s’engager.
      • les mouvements citoyens
        • Les mouvements citoyens se mettent en place pour  proposer  une alternative politique aux partis traditionnels . C’est une espèce de démocratie directe et participative qui pourrait prendre la place de la démocratie représentative. Les Français s’intéressent toujours à la politique mais sont dégoûtés par lespolitiques.
        • Ces mouvements sont parfois creés en vue de certaines élections, ou parfois pour faire pression sur les politiques. L’important, ce sont les outils de communication et de débat qu’on met en place. Les citoyens peuvent s’exprimer et communiquer avec les députés grâce à Internet
        • Il existe des obstacles à franchir pour changer la politique, comme le  financement des campagnes électorales. Les campagnes politiques coûtent cher et l’appel aux  dons  ne suffit pas. L’absence de couverture  médiatique  est un problèmeaussi. Les problèmes médiatiques et  financiers  pourraient être réglés. Unesolution pourrait être le  rassemblement  des mouvements citoyens.

Comments

No comments have yet been made

Similar French resources:

See all French resources »See all politics resources »