La Haine - Style

HideShow resource information
View mindmap
  • La Haine - Style
    • Le bande son/Le bruitage
      • La bande son
        • Vinz dance
          • juif medley de mariage
        • Première chanson pendant les émeutes
          • Burning' and lootin' = Bob Marley
        • toutes très bien choisies
        • La musique est toujours pertinente à la scène
          • Première chanson pendant les émeutes
            • Burning' and lootin' = Bob Marley
        • « Je ne Regrette Rien » Edith Piath était mélangé avec un rap
          • Il renforce la présence du métissage des cultures dans ces banlieues.
      • Le bruitage
        • Le coup de feu
          • Il prévoit la fin + un rappel de la situation grave qui crée la tension
        • Le tic-tac de l'horlage qui représente une bombe qui va exploser
          • Ça nous souvient le pire est à venir!
    • Le Montage
      • La couleur
        • En noir et blanc
          • L'absence de couleurs symbolise l'absence de différence raciale dans la banlieue
          • Le manque de couleurs reflète l'aspect sombre, déprimant de la vie de ces hommes
          • Pour avoir l'air d'un documentaire
      • Le minutage
        • On entend le tic-tac de l'horlage qui représente une bombe qui va exploser
        • Il ressemble à un compte à rebours
          • 06.00 - 06.01 - cela nous montre comment en l'espace d'une petite minute  le monde fait balancer entre la normale à l'anarchie
    • Le dialogue
      • Le verlan
        • Est un langage souvent utilisé en banlieue qui consiste à inverser les syllabes des mots
        • Cela divisent les 3 du reste de la société = particulièrement quand ils sont au centre de Paris
        • "meuf" - femme
    • Le tournage
      • Un très gros plan nous montre Vinz sont visage car il est le personnage le plus développé
      • Un zoom et un plan semi-rapproché lentement nous montre Hubert qui illustre son force physique et mental
    • La mise-en-scène
      • La scène avec la journaliste
        • La banlieue ressemble un zoo avec une balstruade
          • Les personnages sont marginalisés par la société
  • « Je ne Regrette Rien » Edith Piath était mélangé avec un rap
    • Il renforce la présence du métissage des cultures dans ces banlieues.
  • La salle de bains à Paris
    • On ne voit pas Hubert dans le miroir car il n’a pas un autre côté - il est seulement pur.
    • Le miroir nous montre l’autre côté du caractère de Vinz, où il est vraiment en colère avec “le systeme“
      • un écran divisé
    • La mise-en-scène
      • La scène avec la journaliste
        • La banlieue ressemble un zoo avec une balstruade
          • Les personnages sont marginalisés par la société
  • Un gros plan nous montre Saïd
    • son regard ouvre et ferme le film - la simplicité du plan reflète la simplicité de l'action et celui-ci reflète sa simplicité qui lui permet de survivre à la fin.
    • Le tournage
      • Un très gros plan nous montre Vinz sont visage car il est le personnage le plus développé
      • Un zoom et un plan semi-rapproché lentement nous montre Hubert qui illustre son force physique et mental

Comments

No comments have yet been made

Similar French resources:

See all French resources »See all Film - Research based essay - La Haine resources »