II.6 Socrate doit montrer que la justice est un bien par elle-même et l'injustice un mal par elle-même

HideShow resource information
View mindmap
  • Socrate doit montrer que la justice est un bien par elle-même et l'injustice un mal par elle-même.
    • Adimante: personne n'a encore loué la justice pour autre chose que les biens qu'elle procure + Personne n'a encore dénigré l'injustice, ce qui prouve qu'elle est supérieure.
      • Celui qui juste est donc soit éclairé par la science, soit inspiré par les dieux. La justice n'est pas spontanée car elle n'est pas plus avantageuse que l'injustice.
        • Si l'injustice était un maux, l'homme l'éviterait spontanément dès l'enfance.
          • Adimante cherche à ce que Socrate définisse la supériorité de la justice. Il lui demande de ne pas utiliser pour cela la réputation, qui n'est qu'apparence de justice ou d'injustice.
            • Il faut donc pour lui définir non seulement l'avantage de la justice sur l'injustice mais aussi les effets avantageux qu'elle produit non sur l'apparence mais sur l'âme.
              • Socrate a déjà démontré la supériorité de la justice, sans convaincre ses interlocuteurs: il change donc de méthode en se situant à une échelle plus grande, celle de la justice dans l'Etat, pour voir ensuite si elle est similaire à celle de l'individu.

Comments

No comments have yet been made

Similar Philosophy resources:

See all Philosophy resources »See all République resources »